h1

Le plastique, c’est pas chic

11 avril 2011

769 kilos par seconde. 245 milliards de kilos. C’est la quantité de plastique produite dans le monde en 2008 !

Accueilli en héros lors de son apparition, parce qu’il améliorait l’hygiène et permettait de conserver les aliments, le plastique est désormais pointé du doigt. Et pour cause, il s’amoncèle dans les décharges et se dégrade mal. Il peut rester jusqu’à 400 ans dans la nature !

Deux composants sont pris pour cible : les phtalates et le bisphénol A (BPA). Parmi les effets secondaires des phtalates, une mortalité et des malformations foetales ou encore une baisse de la fertilité. Dans les pays industrialisés, on estime ainsi qu’un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père au même âge.

Quant au bisphénol A, capable de mimer l’effet des hormones féminines, il est soupçonné d’augmenter les risques de puberté précoce, de cancer de la prostate ou du sein et d’anomalies de reproduction.

Le plastique envahit aussi les mers. Oceana, l’organisation de protection des océans, estime que l’on jette environ 675 tonnes de’ordures dans la mer toutes les heures, la moitié d’entre elles sont constituées de plastique.

Par ailleurs, une étude menée en 2010 par l’expédition Med (Méditerranée en danger) a démontré que 250 milliards de micro-plastiques flottent en Méditerranée, tuant oiseaux, tortues et autres mammifères qui les avalent.

Dans nos pays industrialisés, l’interdiction d’utiliser des sacs plastique classiques vient d’être repoussée au 31 décembre 2013 et la taxe de 10 Euros par kilo attribuée à ces plastiques ne sera appliquée qu’à partir de 2014.

Quant aux plastiques biodégradables, fabriqués à base d’amidon de maïs et d’huiles diverses, ils existent mais restent chers (8 à 9 cents contre 5 pour un sac « normal »).

Source : Delphine Rabasté pour Neoplanète (le magazine de l’environnement)

A lire :  Plastic Planète, la face cachée des matières synthétiques, de Werner Boote et Gerhard Pretting aux éditions Actes Sud

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :